Rachel Kénio, diététicienne nutritionniste à Marseille

Consultation diététique pour les enfants

Fruits horizontal

Les enfants que je reçois en consultation présentent essentiellement une surcharge pondérale mise en évidence par leur médecin en raison d'un rebond d'adiposité trop précoce sur la courbe de corpulence (avant 6 ans) ou d'un poids au dessus de la norme après ce rebond.

Courbes de corpulence fille et garcon

Lors de la première visite, je réalise un bilan diététique complet avec enquête alimentaire afin d'estimer les apports nutritionnels de l'enfant autant sur le plan quantitatif que qualitatif et identifier avec eux les éléments positifs à renforcer ainsi que les erreurs à corriger.

La prise de mesures (taille et poids) de l'enfant me permet ensuite de définir son IMC afin de l'interpréter au regard de la courbe de corpulence. Je précise aux parents que l'objectif premier n'est pas de faire perdre du poids à l'enfant du fait de sa croissance, mais de chercher à le stabiliser afin qu'il retrouve progressivement un équilibre staturo-pondéral.

Equilibre alimentaire enfantsA partir des goûts et des habitudes de l'enfant, j'établis un programme nutritionnel personnalisé strictement à base d'aliments qui lui permettra d’acquérir de bons comportements alimentaires, des repères de consommation ainsi qu'une connaissance de l’équilibre alimentaire. Ce programme comporte un plan alimentaire, des équivalences pour apprendre à diversifier son alimentation et des conseils pour le choix des aliments, les sorties et les repas à la cantine. Il permet également à l'enfant de se faire plaisir une fois par semaine sans culpabiliser.

Activite physique enfant

Enfin, j’évalue son niveau d’activité physique et je souligne l'importance de la pratique régulière d'un sport modéré et à son goût. Lorsque l'enfant est réticent, je l'encourage à marcher le plus souvent possible, notamment en lui prêtant un podomètre qui lui servira à estimer le nombre de ses pas sur une journée. Lors du suivi, cette mesure permettra de comparer sa dépense énergétique avec ses apports alimentaires et de l'aider à augmenter progressivement son activité.

Famille a table

Bien sûr, les parents sont sollicités dans cette démarche, notamment en encourageant l'enfant dans la mise en place de cette activité physique (l'accompagner aussi souvent que possible) ainsi que dans le rééquilibrage alimentaire afin que l'enfant se sente soutenu (manger avec lui à heures fixes à table, ne pas le servir plusieurs fois...)

Par la suite, je revois régulièrement l'enfant, dans un premier temps tous les deux mois puis de façon plus espacée dès que l'objectif de stabilisation est atteint ou en cours de l'être, afin d'adapter la prise en charge aux besoins de l'enfant, répondre aux nouvelles interrogations et trouver ensemble des solutions aux éventuelles difficultés rencontrées.